Comment écrire une chanson en anglais quand on ne parle pas anglais ?

Vous souhaitez ajouter des paroles sur une de vos compositions ? Malheureusement la langue de Molière est difficile à manier, le style de votre musique ne s’y prête pas non plus, vous avez peut-être peur de la réaction de vos proches face à vos écrits.

Vous trouvez la solution, écrire la chanson en Anglais ! En effet cette langue se prête à tous les styles, vos proches seront sans doutes moins exigeants à l’écoute de votre chef d’œuvre, puis l’anglais ça claque, ça sonne !

Le hic c’est que l’anglais ce n’est pas votre fort. Vous avez quelques bases mais ça s’arrête là. Oh oui je sais ce que c’est 😉 ! Dans ces conditions comment retranscrire correctement vos pensées dans votre chanson ? La tâche semble perdue d’avance et pourtant…

Quels outils pour le musicien moderne ?

J’ai moi-même été confronté à ce problème au début. Écrire une chanson en Anglais me paraissait insurmontable, mon niveau d’anglais frisait le ridicule. De plus mon style de musique ne se prêtait pas du tout à ma langue maternelle.

J’ai enfin trouvé la solution, attention roulement de tambours…  J’utilise un traducteur automatique !

Je vous vois venir d’ici : Les traducteurs automatiques ne sont pas parfaits, ils traduisent souvent à côté de la plaque me direz-vous !

Oui il est vrai, mais je n’utilise pas n’importe lequel.
J’utilise le traducteur Reverso. Mais pourquoi celui-là en particulier ?

Car en plus de traduire les mots ou phrases que vous lui suggérez, Reverso vous propose ce mot ou cette phrase dans plusieurs contextes.  Cela fait toute la différence car dans ce cas vous êtes sûr à 100% que votre idée de base est préservée. Il suffit de choisir la traduction dans le contexte le plus propice à votre idée.
En effet Reverso dispose d’une base de données de plusieurs millions de textes traduits par des natifs et des professionnels. (Dialogues de films, documents officiels d’organisations internationales, sites web multilingues…)

Vous trouvez le lien de ce site juste ici : http://context.reverso.net/traduction/

Je vous invite également à télécharger l’application mobile qui est simple d’utilisation.

Trêve de blabla, je vous explique tout :

Je vous donne un exemple, vous cherchez à traduire : « Je veux affronter le regard des autres »

1 / – Séparer votre groupe de mots

La première étape de votre processus de traduction intelligente est de séparer votre groupe de mot en plusieurs parties.
La base de données de Reverso n’étant pas infini, avec trop de mots d’un coup vous risquez de ne pas trouver votre phrase complète en contexte. En général, il faut couper votre texte à chaque verbe, à chaque expression courante ou à chaque idée.

Dans cet exemple il est donc judicieux de séparer cette phrase en trois :

-1ére traduction : « Je veux »
-2ème traduction : « Affronter »
-3éme traduction : « le regard des autres »

2 / – Les traductions

Allons-y, je traduis « Je veux », voici ce que ça donne :

Pour la première traduction, la mise en contexte est identique dans presque tous les cas de figure, il n’y a donc pas de risques de traduction erronée.
« Je veux » se dis donc « I want to » en anglais et dans tous les cas.

Passons à la deuxième traduction « Affronter », voici une partie des résultats :

Ici, plusieurs mises en contextes différentes apparaissent :

– « To face »
– « To confront »
– « To deal with »

L’objectif est simplement de trouver le contexte le plus en adéquation avec votre idée.
« To face » est présent dans la majeure partie des cas et semble convenir tout à fait à mon idée de base.  Je conserve celui-là.

Nous avons donc :
« I want to face » pour « Je veux affronter »

Maintenant la 3éme traduction : « le regard des autres »

Reverso propose uniquement des mises en contextes : « The eyes of others »

Pas de risques sur cette dernière traduction, « le regard des autres » se dit dans n’importe quel contexte « The eyes of others ».

Une façon correcte d’écrire, « je veux affronter le regard des autres » peut donc être « I want to face the eyes of others »

Peut-on griller des étapes ?

Voici ce que propose notre traducteur sans mise en contexte :

« I want to face the other people’s opinion », traduit latéralement cela signifie « Je veux affronter l’opinion des autres ». Sentez-vous que nous nous éloignons de notre idée de base ?

Cette traduction pourrait vouloir dire : « J’ai une opinion différente des autres, je veux affirmer mes convictions même si celles-ci sont en contradiction avec les votre »

En effet on s’éloigne bien de notre idée de base, nous ce que nous voulions c’était plus quelque-chose comme cela « Je souffre d’un mal être, je ne veux plus me cacher, je veux me dévoiler pour que le regard des autres me soit banal et ne m’atteigne plus »

Voilà pourquoi la traduction en contexte est très utile et vous aide à retranscrire exactement votre idée de base.

 

Çà ne s’arrête pas la !

Un autre atout de Reverso est de traduire les expressions couramment utilisées en France par celles couramment utilisées par nos amis anglophones.

Un exemple, en français nous avons une expression bien de chez nous : « il pleut des cordes »
Si nous traduisons cette phrase littéralement en anglais personne ne la comprendra en Angleterre.

En anglais l’expression la plus proche de celle-ci est  « It’s raining cats and dogs », ce qui, traduit littéralement signifie « Il pleut des chats et des chiens ». C’est étrange mais c’est comme ça ! Quoi que  « Il pleut des cordes », c’est bien un peu étrange aussi quand on y pense 🙂

Reverso fait donc ce travail pour vous, n’hésitez donc pas à mettre vos expressions en entier dans le traducteur et de vérifier si celles-ci correspondent à votre idée dans le contexte.

Bon d’accord, mais l’écriture de paroles ne se limite pas à des phrases mises les unes à côté des autres me direz-vous ?

Second outil indispensable !

En effet, les paroles ont souvent besoin de rimes pour donner du rythme à la musique, comment faire pour trouver des rimes en anglais sans parler anglais ?

Aidez-vous d’un dictionnaire de rimes en anglais. J’utilise personnellement Rhymer. En tapant un mot clef, ce site vous donnera toutes les rimes possibles sur ce mot. Cela permet d’élargir son vocabulaire facilement, quand vous ne connaissez pas un mot, traduisez le en français pour connaître sa signification en contexte. Voici le lien : https://www.rhymer.com/

 

La tâche vous parait fastidieuse ? Pas tant que ça en réalité.

Lors de l’écriture d’une chanson en français, nous avons une idée de base, mais celle-ci écrite tel quel n’est pas forcement jolie à prononcer, ne rime pas, est trop courte, trop longue. Il faut donc tordre ses pensées dans tous les sens pour que notre idée de base soit préservée et que celle-ci colle le plus possible à la musique.

C’est là où est la vraie difficulté dans l’écriture des paroles. Il faut sans cesse essayer de trouver la meilleure façon d’exprimer ses idées. Il ne suffit donc pas d’avoir l’idée du siècle mais il faut savoir également la mettre en forme, la rendre percutante à l’écoute.

Ce n’est donc pas la traduction qui est fastidieuse dans ce cas mais plutôt la recherche «  de la meilleur façon d’exprimer votre pensée ». La traduction n’est qu’une étape supplémentaire qui reste à la portée de tous.

Tentez l’expérience

Bon je vous l’accorde, avoir des bases en Anglais peut grandement aider au début.

Mais peu importe votre niveau, si vous souhaitez écrire des paroles en Anglais, en appliquant cette méthode votre niveau ne fera qu’augmenter, votre base de donnée intellectuelle ne fera que grossir et vous arriverez de mieux en mieux à composer en Anglais.

Certes au début vous aurez peut-être l’impression de tourner en rond, que vos textes contiennent souvent les mêmes mots et même expressions mais est-ce grave ? Tant que vos idées sont là, que votre vision est là, personne ne vous rapprochera d’utiliser des mots simples pour parvenir à vos fins.

Il suffit d’écouter ce qui passe à la radio, c’est bien la preuve que des textes simples peuvent être efficaces et percutants et je ne parle pas de musique commerciale.

Puis avouons-le nous, nos amis anglophones sont quand même beaucoup moins exigeants sur les textes que nous même, c’est en partie due au fait que l’anglais est une langue relativement simple à utiliser. Profitez donc de cette opportunité, prêtez-vous à l’exercice, exprimez vos plus belles idées en Anglais !

Jordan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *